Lire écrire compter

Le texte qui suit a été publié par Le Monde samedi 22 octobre 2016 vers midi et y était encore 3jours plus tard :
A l’heure où le gouvernement s’apprête à soumettre à la Douma, la chambre basse du Parlement russe, le projet de budget 2017, évalué à quelque 1 600 milliards de roubles (235 milliards d’euros), le correctif apporté à l’exercice 2016 a produit un petit effet : les fonds secrets ont augmenté de 800 milliards de roubles.
36 heures plus tard, il y avait eu 43 commentaires dont 5 pour signaler qu’il y avait une erreur dans les chiffres. Celle-ci était due à une erreur de copie qu’un des commentateurs a pu reconstituer en lisant le paragraphe suivant :
« Une bombe !, s’est ému le quotidien indépendant Novaïa Gazeta. Le budget fédéral atteint un niveau secret inégalé depuis la période post-soviétique. » Avec cet apport, ajoutait-il, les dépenses réelles militaires dépassent 4 200 milliards de roubles, soit 5,3 % du produit intérieur brut. « Le maximum de toute l’histoire de la Russie moderne », a renchéri le site RBK, qui évalue la somme globale des fonds secrets russes à 3 700 milliards, plus de 20 % du budget, qui contient neuf annexes « secrètes » et deux classées « top secrètes ».
Il est possible que l’erreur soit noyée par l’abondance des informations et des chiffres donnés dans un texte finalement assez court. Si on supprime tout ce qui est inutile pour détecter l’erreur, cela donne cela :
Dans le projet de budget, évalué à quelque 1 600 milliards de roubles, les fonds secrets ont augmenté de 800 milliards de roubles.
Lu comme cela, on sent déjà mieux qu’il y a un problème quelque part, et on est mûr pour trouver la solution :
le site RBK, qui évalue la somme globale des fonds secrets russes à 3 700 milliards, plus de 20 % du budget.
On peut supposer qu’en réalité il y a un zéro qui a sauté, et que le budget n’est pas de 1 600 milliards mais bien de 16 000 milliards. 20 % de ces 16 000 font 3200, et les 3700 des fonds secrets font bien plus de 20 % du budget. Et augmenter de 800 milliards un total pour l’amener à 3700 milliards n’est pas impossible.
Pourquoi cet exemple ?
Pour illustrer une situation que la lecture quotidienne du Monde permet de découvrir : les journalistes du Monde sont globalement fâchés avec les chiffres, c’est-à-dire que s’ils se trompent d’un zéro (voire de deux ou trois), cela ne les choque pas à la relecture. Il semblerait que les journalistes économiques le sont un peu moins que les autres mais le fait que l’article sur les fonds secrets russes soit rangé dans la rubrique économique fait douter le lecteur…

calcul

Si même les journalistes du Monde sont fâchés avec les chiffres, on peut craindre que ce soit la situation de beaucoup de Français. Certes, ces journalistes sont des littéraires, mais ils ont probablement presque tous au moins un bac +5 (on trouvera probablement un grand nombre de Français de formation scientifique fâchés avec l’orthographe).
Nombreux sont les commentateurs, en particulier politiques, pour affirmer que l’école primaire devrait se consacrer à l’enseignement des savoir-faire de base : lire écrire et compter. Mais qu’entend-on par savoir compter ? Je ne doute pas que les journalistes savent que deux et deux font quatre et savent réaliser les quatre opérations classiques : addition, soustraction, multiplication et division. Mais ils n’utilisent pas ce savoir dans la vie courante, ce savoir ne fait en réalité pas sens. De la même manière que de trop nombreux jeunes arrivent au collège en sachant lire un texte mais sans que ce texte fasse sens.
Le drame de notre école est que malheureusement, pour beaucoup de jeunes (ou moins jeunes ! ) lire écrire compte ne fait pas vraiment sens. C’est d’ailleurs ce que montrent assez clairement les enquêtes PISA.

jpgler-avec-les-chiffres

Pourquoi ? Il n’y a probablement pas une seule raison mais de multiples.

J’ai en tous les cas une conviction, que partageront probablement la plupart de ceux qui ont travaillé dans la formation pour adultes : un enseignement aussi prioritairement vertical que l’enseignement français n’est pas ce qui se fait de mieux pour que les savoir fassent sens.

Speak Your Mind

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>