Démarche

Participez à construire l’état des lieux de la France !

On est plus malin à deux que tout seul : c’est d’abord sur cette idée de bon sens que repose la proposition ci-dessus. Mais la manière de coopérer est fondamentale, et il n’est pas question ici de proposer du « consensus mou », pour ne déplaire à personne.
En 2006, en lançant Désirs d’Avenir, Ségolène Royal avait voulu donné la parole à ce qu’elle appelait des citoyens experts. Croire qu’un citoyen puisse être expert de tous les sujets n’est pourtant pas réaliste. Au mieux, chaque citoyen a une expertise sur sa propre situation et sur le domaine dans lequel il est actif, ou qui l’intéresse. Et en général, il n’en a qu’une vue partielle.
Mais si cette vue n’est que partielle, elle n’en est pas moins utile : c’est en assemblant différents points de vue (au sens de lieu d’où on regarde et non pas d’opinions) qu’on peut se faire une idée plus juste de la réalité que l’on veut comprendre.
L’apport des spécialistes et des statistiques est incontournable. Il existe de nombreuses études sur presque tous les sujets concernant l’État et il serait absurde de ne pas s’en servir, d’autant plus que beaucoup sont d’excellente qualité (on s’efforcera de sélectionner les meilleures, notamment celles réalisées avec la méthodologie la plus sérieuse).
Cependant, ces études ne disent pas tout : d’où l’intérêt de les confronter, de les enrichir du regard et du point de vue de citoyens contributeurs

La plupart des rubriques de ce site permettent au visiteur de s’exprimer. Comme sur la plupart des sites, les contributions ou commentaires injurieux seront systématiquement supprimés ainsi, s’il y a lieu, que d’éventuelles opérations ne visant manifestement pas à participer à la construction d’un diagnostic partagé.
Nous invitons le contributeur à
• Rester (pour l’instant) au niveau de l’état des lieux et du diagnostic en évitant de passer aux solutions (c’est difficile, on le comprend, mais nécessaire à la rigueur de la construction commune)
• Privilégier les faits et leur analyse sur les impressions ou les convictions
• Donner autant que possible des éléments de preuve de ce qu’il avance, avec des données vérifiables (et le lien avec l’endroit où l’on peut les trouver)

Merci d’avance de vos contributions !

Comment faire cet état des lieux ?
Ce ne sont pas les données qui manquent : l’INSEE publie ainsi chaque année un portait social de la France volumineux et documenté. La question clé est celle de l’interprétation : quelles informations sont les plus significatives et de quoi ? Exemple parmi mille : l’affaire Cahuzac est-elle significative du fait que trop d’hommes politiques font passer leur intérêt personnel avant l’intérêt général qu’ils sont sensés défendre, ou que le système rejette maintenant ces gens-là, ou les deux, ou ni l’un ni l’autre ?
Ce qui est proposé ici est de commencer sur chaque sujet par une première esquisse qui pourra être critiquée ou validée, commentée, complétée et enrichie sur le site ou au gré de travaux en groupe (ce que nous nommerons des réunions d’appartement). Une première synthèse sera proposée ensuite à partir de cette esquisse et des apports des uns et des autres, puis si nécessaire une deuxième voire une troisième.
La première esquisse tentera de mettre en valeur des faits particulièrement significatifs et incontestables, de manière à lancer la réflexion sur de bonnes bases
L’objectif est d’aboutir à un diagnostic partagé. Cependant, sur certains points (en espérant qu’il ne s’agira pas de points centraux), il se peut qu’apparaissent dans le débat plusieurs interprétations possibles, chacune avec des arguments solides et des défenseurs convaincus. On s’efforcera dans ce cas de présenter les alternatives, de manière qu’à défaut d’avoir produit un consensus, on ait au moins produit une compréhension réciproque. Il n’est pas pour autant prévu de montrer tout l’éventail des opinions possibles, y compris les plus farfelues, et les responsables de ce site se réservent la possibilité de faire des choix, en les expliquant chaque fois que cela sera nécessaire.

Pour publier un commentaire, vous devez vous enregistrer (voir en haut à droite de la page)

Speak Your Mind

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>