Author Archives: EDLF

Financement

Enfermé dans les conséquences qu’ont sur sa campagne les affaires qui le concernent, François Fillon n’a pas trouvé d’autres réponses que de crier au complot dirigé par l’Élysée. On peut effectivement se demander comment toutes les affaires qui le concernent sont arrivées aujourd’hui dans les médias. Rien ne prouve qu’il n’y ait qu’une source ou qu’un groupe « d’amis bien intentionnés » : certains par exemple soupçonnent les amis de Nicolas Sarkozy. Mais là n’est pas l’essentiel, puisque la plupart des faits évoqués n’ont pas Continue reading →

Salaires et croissance

A l’heure où des candidats à la présidentielle croient réaliste de relancer l’économie française en augmentant les salaires, il est utile de revenir sur la situation compétitive de la France vis à vis de l’Allemagne. Justement, la publication par l’INSEE de sa note de conjoncture trimestrielle nous en donne l’occasion. Mais d’abord, un petit rappel du contexte. Avec la création de l’Euro (en usage depuis 1999 dans les transactions financières), il n’est plus possible de dévaluer si on a laissé les prix et les salaires Continue reading →

Séisme politique

Beaucoup de choses peuvent se passer pendant les 5 semaines qui nous séparent du premier tour des présidentielles, mais, pour l’instant, tout indique qu’un véritable séisme politique est en train de se dérouler devant nous Depuis le début du mois de février, tous les sondages faits avec l’hypothèse que Fillon est le candidat de la droite et que Bayrou ne se présente pas, donnent Emmanuel Macron largement devant François Fillon. Et par ailleurs, si Bernard Hamon, candidat du Parti Socialiste, semble devancer JL Mélenchon, il Continue reading →

Impressions de campagne

Il reste encore une semaine pour les parrainages de la présidentielle, mais après 4 publications de listes par le conseil constitutionnel sur 6, on sait à peu près à quoi s’en tenir. Nathalie Arthaud, François Asselineau, Nicolas Dupont Aignan, François Fillon, Benoit Hamon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont dépassé les 500 parrainages et on fera l’hypothèse qu’ils respectent les règles de répartition sur le territoire. Jean Luc Mélenchon affirme qu’il va aussi les dépasser et ce pourrait aussi être le cas pour Jacques Continue reading →

Baguette magique

Jean Luc Mélenchon a donc présenté le chiffrage économique de son programme. Et sous nos yeux éblouis, il prévoit qu’en augmentant les dépenses publiques il diminue la dette, qu’en augmentant les salaires, il augmente les flux d’embauches, qu’il diminue la fraude fiscale tout en augmentant les impôts… La baguette magique, c’est le multiplicateur keynésien : une dépense publique d’un euro génère au moins 2 ou 3 euros de production nouvelle, dont plus d’un euro se retrouve au final dans les caisses de l’État. Lire la Continue reading →

Pas de raréfaction du travail

Benoit Hamon appuhttp://etatdeslieuxfrance.fr/wp/wp-admin/edit.phpie une partie de son programme sur un diagnostic que l’emploi serait en voie de raréfaction. Cette idée est tout sauf nouvelle et elle a inspiré toutes les actions des gouvernements successifs de 1974 à 2007. L’idée implicite aux politiques menées sous Giscard, Mitterrand et Chirac était que le total de l’emploi était comme un gâteau qui avait tendance à diminuer. D’où le choix de politiques visant à • Limiter la réduction en rendant le licenciement difficile • Réduire le nombre de « Continue reading →

Avenir ou passé ?

Il y a quelques mois, Manuel Valls parlait de deux gauches irréconciliables au sein même du PS. Le Front National de son côté semble vivre en sourdine un affrontement entre ceux qui veulent avec Florian Philippot et Marine Le Pen emprunter des idées à la gauche et ceux qui avec Marion Maréchal veulent au contraire garder l’ancrage dans une extrême droite traditionnelle. Et le candidat qui pourrait bien rafler la mise se positionne à gauche et à droite. Les repères classiques entre droite et gauche Continue reading →

Choix personnel

Deux commentaires sur un article précédent me demandent pourquoi je me suis rallié à Emmanuel Macron. Ils s’interrogent aussi sur son programme et son équipe. J’avais commencé à répondre à leur commentaire, mais la réponse prenant de la longueur je pense plus simple d‘en faire un article. J’ai été assez long à me rallier à Emmanuel Macron, dont je ne voyais pas ce qui dans son passé pouvait justifier son ambition. J’étais pourtant progressivement obligé de constater qu’il était le seul à occuper une place Continue reading →

Boules puantes

François Fillon doit aujourd’hui se défendre d’avoir offert à sa femme un emploi fictif comme assistante parlementaire puis d’avoir obtenu un nouvel emploi fictif de la part du patron de la « Revue des deux mondes », qui est un ami. L’affaire peut paraitre simple à première vue, puisque François Fillon ne met pas en doute la réalité des salaires perçus par son épouse et que la presse ne remet pas en cause les compétences de celle-ci mais le fait qu’elle les ait réellement exercées. Continue reading →

Il va faire « pschitt »

C’est ce que m’as dit un passant à qui j’offrais il y a quelques jours un tract sur les propositions d’Emmanuel Macron Il reprenait ainsi une idée émise depuis un bon moment par certains des adversaires du candidat. Si elle reflétait surtout leur espoir, l’idée n’était pas pour autant à écarter il y a six mois, au moment où on pouvait croire que l’ancien ministre n’était que le produit des médias et qu’il n’avait aucune assise dans l’électorat. Peut-on encore l’affirmer aujourd’hui quand le candidat Continue reading →