Indépendance

Alors que le bras de fer est engagé entre Madrid et Barcelone, entre le pouvoir espagnol et les indépendantistes catalans, des référendums ont été organisés sur un sujet semblable en Lombardie et en Vénétie.
D’autres régions aspirent à l’indépendance ou à plus d’autonomie en Europe de l’Ouest : l’Écosse (qui a organisé un référendum en 2014) ou la Flandre belge.

Chacune de ses régions s’inscrit dans une histoire spécifique, des particularités culturelles, linguistiques, économiques, sociales, qui en font une situation à part.

Il y a cependant un point commun à toutes ces régions : elles sont plus riches que la moyenne de leur pays. Et bien sûr, elles veulent récupérer leur autonomie financière.

Les indépendantistes affichent leur volonté de se libérer d’un pouvoir central accusé en vrac (et souvent avec des arguments) d’être centralisateur ou corrompu ou de ne pas faire la part assez belle à leur si belle région.
Mais dans les faits, tout ce passe comme si ces régions voulaient d’abord arrêter de payer pour d’autres plus pauvres.

C’est beau la solidarité !


One thought on “Indépendance

  • JFM

    En fait, c’est encore plus drôle, parce que ces régions demandent toutes à rester dans l’Europe : et sont donc prêtes à contribuer au budget européen, c’est à dire à payer pour les autres régions Européennes. Donc, la Catalogne refuse de payer pour l’Andalousie ou la Castille mais accepte de payer pour la Moldavie ou la Sicile; tandis que la Vénétie, qui ne supporte pas de payer pour les Pouilles, accepte de payer pour la Macédoine et Murcie. Va compendre, Charles…

    Reply

Speak Your Mind

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>