Macron et Hollande

Le principal argument ressassé par François Fillon pour retenir les électeurs de la droite et du centre de voter pour Emmanuel Macron dès le premier tour consiste à affirmer que le candidat d’En Marche n’est qu’une créature de François Hollande. Jean Luc Mélenchon et même Benoit Hamon ont un discours assez proche, tout en reprochant à leur concurrent d’être de droite (quand F Fillon veut prouver qu’il est de gauche). Il est vrai qu’ils reprochent à F Hollande (et/ou Manuel Valls) d’avoir trahi la gauche.

Alors, Emmanuel Macron, une marionnette de Hollande ? Penser qu’il puisse n’être que la marionnette d’un autre, c’est avoir une drôle de lecture de la nature humaine! Mais bon, à défaut, est-il un clone de Hollande ?
Pour avoir pu être son conseiller puis son ministre de l’économie, Emmanuel Macron avait certainement des proximités idéologiques avec l’actuel président. Peut-être cela suffit-il pour le discréditer dans l’esprit de personnes solidement ancrées à droite. Mais François Fillon veut faire passer l’idée que le candidat a non seulement le même programme que le Président mais aussi la même manière de diriger.
Et c’est là qu’il se trompe. Il me semble voir trois différences entre Emmanuel Macron et François Hollande, des différences de positionnement politique, de caractère et de génération.

Différence politique d’abord. Dans la suite de l’action de ses prédécesseurs depuis François Mitterrand, François Hollande s’est toujours évertué à chercher des consensus au sein du parti socialiste, entre les sociaux libéraux (réformistes ou gauche de gouvernements) et une aile gauche anti libérale et protestataire. Manuel Valls jugeait ces deux courants irréconciliables mais seul Emmanuel Macron en a tiré les leçons : renonçant à s’accorder avec les frondeurs et la gauche du PS il a cherché ailleurs d’autres soutiens en créant son propre mouvement et sans se présenter à la primaire.

Différence de caractère également. Il est reproché à Hollande, à tort ou à raison, d’être un indécis. Il est d’abord un politique, attentifs aux subtils jeux des courants d’opinion qui parcourent la société française. Il est frappant de voir dans la bouche d’Emmanuel Macron comme du secrétaire général d’En Marche, Richard Ferrand, l’importance du mot « efficacité », qui est plus un mot d’entrepreneur du privé que de politicien de gauche !

Différence de génération surtout. Cette différence joue son rôle dans de nombreux domaines : la relation au concept droite/ gauche, la conscience de l’importance de la révolution numérique, la proposition de participer en dehors des méthodes militantes traditionnelles, l’importance accordée au renouvellement de la classe politique ou à Erasmus.

Si la différence droite gauche parait encore structurante pour une majorité de Français, toutes les enquêtes d’opinion depuis une bonne dizaine d’années montre qu’environ un tiers des citoyens ne s’y retrouvent pas. Et on peut très bien considérer qu’il y en en réalité quatre grandes forces en présence, dont les représentants sont à cette élection Le Pen, Fillon, Macron et Mélenchon.

Le regard porté sur les hommes et partis politiques par les citoyens est également un élément essentiel. Dans le jeu de quilles qu’on observe depuis l’automne, Sarkozy, Juppé, Hollande et Valls ont déjà été éliminés, en attendant probablement Fillon. Les Français veulent de nouvelles têtes. Mais pas seulement : ils n’ont plus confiance dans les élites politiques, dont ils estiment qu’elles se servent avant de servir les Français. François Hollande l’avait en partie compris et des mesures législatives ont été prises pour plus de transparence et moins de cumul. Mais le Président a subi trop d’affaires (celle de Cahuzac atteignant un sommet) pour ne pas être mis dans le même ensemble que les autres, probablement de manière injuste. Emmanuel Macron, en fondant un mouvement citoyen a bien compris ce qui agite sa génération. La réaction de François Fillon qui ne comprend pas les affaires qu’on lui reproche est une réaction d’homme du 20ème siècle, quand Emmanuel Macron est clairement du 21ème siècle.

On pourrait ainsi multiplier la liste des différences. Tout simplement une page est tournée, et ceux qui ne le comprennent pas se trompent sur l’avenir.


Speak Your Mind

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>